Le grand bornand

Grand-Bornand est une commune française, située dans le département de la Haute-Savoie et la région Rhône-Alpes. La commune est située entre le massif des Bornes et la chaîne des Aravis et est une station de ski de charme au style savoyard.

La commune doit son nom à la rivière qui la traverse, le Borne, affluent de l’Arve.

Les habitants du Grand-Bornand sont les Bornandins.

Géographie

Situé sur le versant Ouest du massif des Aravis non loin du mont Blanc, du lac d’Annecy et de la Suisse, Le Grand-Bornand est une station touristique d’été et hiver qui s’est développé autour d’un village ancien.

Le village se trouve dans une vallée d’origine lacustre, assez évasée là où le village du Grand Bornand s’est développé. Au contraire le village du Petit-Bornand, situé en aval de la rivière, se trouve partie resserrée de la vallée du Borne, une cluse.

Le commune du Grand Bornand comprend trois grandes parties : la vallée du Bouchet, la vallée du Chinaillon et le village du Grand Bornand située à la jonction des deux vallées. La vallée du Bouchet se situe plus en amont du village sur le cours du Borne, elle tient son nom du fait qu’elle est très encaissée. Le Chinaillon, lui, est plus en hauteur, il concentre la plus grande partie de l’activité de sports d’hiver. Le village du Grand-Bornand, quant à lui, est le cœur de ce système ternaire.

Histoire

  • 1569 : incendie de l’église.
  • 1715 : ouverture d’une école paroissiale.
  • 1755 : fin de la dispute avec La Clusaz sur la délimitation entre les territoires des deux villages.
  • 11 mars 1817 : un violent tremblement de terre cause des dégâts matériels.
  • 28 octobre 1923 : création d’un club de ski, la « société des skieurs bornandins ».
  • 24 août 1944 : 76 miliciens (en fait, des élèves-miliciens) condamnés à mort la veille par une cour martiale formée d’officiers FFI et après une parodie de procès sont fusillés publiquement près du bois de la Peseretaz. 44 d’entre eux ont été enterrés dans un cimetière créé sur place dans la vallée du Bouchet. Plusieurs d’entre eux avaient moins de 18 ans et au moins un d’entre eux n’avait jamais été ni milicien, ni élève-milicien.
  • 14 juillet 1987 : une crue brutale et imprévisible du Borne, à la suite d’un orage violent sur les pentes voisines, submerge la vallée et ravage notamment le terrain de camping de Grand-Bornand. Le bilan fut de 21 morts et deux disparus. La commune et l’État furent condamnés à indemniser les familles des victimes, le terrain de camping était en effet implanté dans une zone de crue en bordure du torrent.
  • 12 avril 2003 : un promoteur immobilier, Xavier Flactif, et sa famille sont massacrés dans leur chalet du Chinaillon par un voisin, David Hotyat. Cette affaire connue sous le nom de « Affaire Flactif » fit cinq victimes.
  • 22 juillet 2004, arrivée de l’étape du Tour de France cycliste, vainqueur Lance Armstrong après une étape de 204,5 km depuis Bourg d’Oisans.
  • Mercredi 22 février 2006 : Roddy Darragon entre dans la légende du ski de fond en gagnant la médaille d’argent en sprint lors des Jeux Olympiques d’hiver à Turin et le lendemain, Sylvie Becaert décroche la médaille de bronze en relais biathlon.

le Grand Bornand

Laisser un commentaire